anipassion.com

Analyse de la construction des puissances

NR7 :: Hockey :: NHL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse de la construction des puissances

Message par Vallycalogy Kazooie le Sam 16 Jan - 18:40

Suite à l'échange du défenseur Jarred Tinordi, donc du constat d'échec de cet ancien premier choix du Canadien, Guillaume Lefrançois a publié aujourd'hui un texte qui montre le faible taux de réussite des choix au repêchage du Canadien de 2006 à 2010. En effet, les premiers choix de 2006 à 2010, David Fischer, Ryan McDonagh, Danny Kristo, Louis Leblanc et Jarred Tinordi dans l'ordre, n'ont rien rapporté à l'équipe, si ce n'est le contrat monstrueux de Scott Gomez pour quelques saisons.

Comme Lefrançois le mentionne sur Twitter, son but n'est pas de « planter qui que ce soit », mais simplement de constater les « erreurs de recrutement, mais aussi de gestion des actifs et de développement ». Les joueurs issus de ces repêchages ont entre 23 et 27 ans, ils sont donc, sauf exceptions, implantés et dans les meilleures années de leur carrière. Je me suis intéressé à la façon dont sont bâties les quatre meilleures équipes de la LNH cette saison, les Capitals de Washington, les Blackhawks de Chicago, les Stars de Dallas et les Kings de Los Angeles. D'ailleurs, les Blackhawks et les Kings ont remporté 5 des 6 dernières Coupes Stanley. Quel est l'impact des repêchages de 2006 à 2010 pour ces équipes? Quels autres facteurs en font les équipes de tête qu'elles sont aujourd'hui? Voyons d'abord le portrait du Canadien pour ensuite mieux comparer. Le texte est assez long et si le temps vous manque, vous pouvez passer directement à la conclusion.

Le Canadien

De 2006 à 2010, le Canadien a repêché son actuel premier ailier gauche, Max Pacioretty (22e en 2007), son défenseur numéro un, P.K. Subban (43e en 2007) et son ailier droit numéro un, Brendan Gallagher (147e en 2010). Il a aussi repêché Ryan McDonagh, échangé principalement contre Scott Gomez, mais il ne reste plus rien de cette transaction. Yannick Weber et Ryan White ont aussi été repêché et jouent actuellement dans la LNH, mais ils ne sont pas des joueurs d'impact, et ils n'ont rien rapporté au Canadien. De 2006 à 2010, le Canadien a donc repêché 3 joueurs importants en 2015-16.

Parmi les autres joueurs importants de l'équipe, Andrei Markov, Tomas Plekanec, Alexei Emelin et Carey Price ont été repêché avant 2006, Nathan Beaulieu et Alex Galchenyuk après 2010, Lars Eller, Dale Weise et Jeff Petry ont été acquis par transaction, David Desharnais et Tomas Fleishmann ont été signé et Paul Byron (!) a été obtenu au ballotage.

Les Capitals

De 2006 à 2010, les Capitals ont repêché leurs deux premiers centres, Nicklas Backstrom (4e en 2006) et Yevgeni Kuznetsov (26e en 2010), leur défenseur numéro un, John Carlson (27e en 2008), leur gardien numéro un, Braden Holtby (93e en 2008), un attaquant top 6, Marcus Johansson (24e en 2009), et deux défenseurs top 4, Karl Alzner (5e en 2007) et Dmitry Orlov (55e en 2009). Pour Semyon Varlamov (23e en 2006), ils ont obtenu Filip Forsberg, bêtement échangé depuis. Pour Michal Neuvirth (34e en 2006), ils ont obtenu pendant quelques temps Jaroslav Halak. Pour Mathieu Perreault (177e en 2006), ils ont obtenu John Mitchell et un choix qui a permis d'acquérir Dustin Penner. Pour Cody Eakin (85e en 2009), ils ont obtenu Mike Ribeiro pour une saison.

La plupart de leurs meilleurs joueurs ont été repêchés entre 2006 et 2010. Contrairement au Canadien, ils ont aussi repêché d'excellents joueurs de profondeur durant ces années. Rajoutons le choix du meilleur marqueur des dernières années, Alexander Ovechkin (1er en 2004), l'acquisition de T.J. Oshie, les signatures récentes de Justin Williams, Matt Niskanen et Brooks Orpik, et on obtient une équipe équipée pour veiller tard cette saison.

Les Blackhawks

De 2006 à 2010, les Blackhawks n'ont repêché que deux joueurs d'impact, mais pas les moindres : Jonathan Toews (3e en 2006) et Patrick Kane (1er en 2007). Évidemment, pour ces deux joueurs, il a fallu finir dans les bas fonds (comme Washington pour Ovechkin et Backstrom). Mais la construction s'était déjà bien amorcée entre 2002 et 2005, malgré l'échec des premiers choix de 2002 (Anton Babchuk), de 2004 (Cam Barker, 3e au total) et 2005 (Jack Skille, 7e au total). Malgré ça, ils ont réussi à repêché leurs trois premiers défenseurs, Duncan Keith (54e en 2002), Brent Seabrook (14e en 2003) et Nicklas Hjalmarsson (108e en 2005), leur gardien numéro un, Corey Crawford (52e en 2003), et de bons joueurs complétaires qui ont eu leur utilité à un certain moment : Dave Bolland, Bryan Bickell, Troy Brouwer et Dustin Byfuglien. La signature de Marian Hossa n'est pas à négliger, ni l'apport des joueurs repêchés depuis 2011 : Brandon Saad (43 en 2011), qui a aidé les Blackhawks avant de leur permettre d'obtenir Artem Anisimov et Marko Dano, Andrew Shaw (139e en 2011), et Teuvo Teravainen (18e en 2012).

Les Blackhawks, ont le voit bien, a été bâti par le repêchage. Évidemment, terminer dans les fins fonds du classement quelques années a aidé, mais l'équipe n'est pas uniquement Jonathan Toews et Patrick Kane. Les Hawks ont été forcés de se départir de plusieurs joueurs qui les ont aidé à gagner la Coupe, mais on a maintenu le noyau intact et ce noyau fait encore gagner l'équipe. Le peu de joueurs de la LNH repêchés entre 2006 et 2010 pourraient faire mal à la profondeur de l'équipe à court terme avant que les joueurs de 2011 à 2015 prennent le relai, mais l'ajout de Artemi Panarin aide à régler ce problème. De 2006 à 2010, les repêchages du Canadien se comparent un peu à ceux des Hawks, mais ceux-ci ont obtenu de bien meilleurs attaquants (ce qu'il manque au Canadien) en ayant le droit de parole parmi les trois premières équipes. La différence entre les deux équipes est surtout notable dans les repêchages entre 2002 et 2005, et les signatures importantes en attaque.

Les Stars

De 2006 à 2010, les premiers choix des Stars sont encore pire que ceux du Canadien (si on oublie que McDonagh a été échangé) : Ivan Vishnevsky (27e en 2006), Nico Sacchetti (50e en 2007), Tyler Beskorowany (59e en 2008), Scott Glennie (8e en 2009), et Jack Campbell (11e en 2010). À l'instar des Blackhawks, de ces repêchages, seulement deux joueurs ont un impact dans la LNH, mais un grand impact : Jamie Benn (129e en 2007) et John Klingberg (131e en 2010). Benn est actuellement considéré comme le meilleur attaquant de puissance de la LNH par plusieurs et Klingberg a changé la dynamique à la ligne bleue des Stars. Ce dernier n'en est tout de même qu'à ses premiers pas dans la LNH. Il faut aussi noter les choix de Alex Chiasson (38 en 2007) et Reilly Smith (69e en 2007) qui ont permis d'obtenir leurs deux premiers centres, Jason Spezza et Tyler Seguin respectivement. On peut donc considérer que Benn et Seguin proviennent de ces années de repêchage, ce qui est semblable à Toews et Kane pour Chicago. Les Stars n'ont par contre pas repêché un top 3 à la ligne bleue qui peut se comparer à celui des Hawks et n'ont pas non plus un aussi bon gardien.

Plusieurs bons joueurs de l'équipe actuelle ont été obtenu par transactions. C'est le cas pour 7 des 9 premiers pointeurs de l'équipe en date d'aujourd'hui : Tyler Seguin, Patrick Sharp, Jason Spezza, Alex Goligoski, Cody Eakin, Mattias Janmark-Nylen et Jason Demers. Leur gardien numéro un depuis plusieurs saisons, Kari Lehtonen, a aussi été échangé aux Stars (pour Ivan Vishnevsky!). Les signatures de Johnny Oduya et Antti Niemi, deux anciens Hawks d'ailleurs, ont solidifié la défensive de l'équipe.

Les Kings

De 2006 à 2010, les Kings ont repêché l'excellent Drew Doughty (2e en 2008), mais quelques autres premiers choix n'ont rien rapporté à l'équipe : Jonathan Bernier (11e en 2006), Thomas Hickey (4e en 2007), et Derek Forbort (15e en 2010). Brayden Schenn (5e en 2009) a fait partie de l'échange de Mike Richards, en plus de Wayne Simmonds (61e en 2007). Richards a aidé les Kings a remporté la Coupe, mais son déclin a fait mal à la profondeur. Les Kings ont été malchanceux avec Slava Voynov (32e en 2008), car il s'agissait d'un excellent choix de 2e ronde, et ça aussi ç'a fait mal à la profondeur de l'équipe. Alec Martinez (95e en 2007), Tyler Toffoli (47e en 2010) et les joueurs de profondeur Trevor Lewis (17e en 2006), Dwight King (109e en 2007), Kyle Clifford (35e en 2009), et Jordan Nolan (186e en 2009). La qualité n'est pas aussi impressionnante que les Capitals, mais c'est tout de même une période riche pour les Kings, surtout s'ils avaient toujours Simmonds et Schenn. On pourrait aussi ajouter leur deuxième meilleur défenseur, Jake Muzzin, repêché 141e en 2007 par les Penguins, mais signé et développé par les Kings.

Le repêchage de 2005 a permis aux Kings de sélectionner leur centre numéro un, Anze Kopitar (11e), et leur gardien numéro un, Jonathan Quick (72e). Parmi les autres joueurs importants, Jeff Carter, Milan Lucic et Marian Gaborik ont été obtenus par transactions.

Conclusion

Joueurs de la LNH repêchés entre 2006 et 2010 toujours avec l'équipe
MontréalMax Pacioretty
P.K. Subban
Brendan Gallagher
WashingtonNicklas Backstrom
Karl Alzner
John Carlson
Braden Holtby
Marcus Johansson
Dmitry Orlov
Yevgeni Kuznetsov
ChicagoJonathan Toews
Patrick Kane
Marcus Kruger
DallasColton Sceviour
Jamie Benn
Patrick Nemeth
John Klingberg
Los AngelesTrevor Lewis
Alec Martinez
Dwight King
Drew Doughty
Kyle Clifford
Jordan Nolan
Tyler Toffoli
Le Canadien a repêché 3 joueurs d'impact entre 2006 et 2010, ce qui n'est pas moins bon que les équipes de tête. Cependant, seul l'impact de Subban peut être comparé à celui des Backstrom, Carlson, Holtby, Toews, Kane, Benn et Doughty. Ces équipes de tête ont toutes plusieurs joueurs de ce calibre : ajoutons Price au Canadien qui en possède 2, ajoutons Ovechkin aux Capitals qui en possèdent 4, ajoutons Keith, Seabrook et Crawford aux Hawks, qui en possèdent 5, ajoutons Seguin aux Stars, qui en possèdent 2, et ajoutons Kopitar et Quick aux Kings, qui en possèdent 3. Évidemment, on peut toujours débattre à propos de qui appartient à cette liste de joueurs de concession, mais la liste ressemble à ceci à un ou deux joueurs près. Le Canadien est la seule équipe parmi celles-ci qui ne comptent sur aucun attaquant de concession.

Autres facteurs qui en font des équipes de tête
MontréalVétérans des repêchages de 1998 (Markov) et 2001 (Plekanec)
Repêchage de 2005 (Price)
Échanges (Petry, Eller, Weise)
Signatures (Desharnais)
Sélections de Beaulieu en 2011 et Galchenyuk en 2012
WashingtonLe choix de Ovechkin
Bons échanges (Oshie) et signatures récents (Williams, Niskanen)
Sélections de Wilson en 2012, et de Burakovsky en 2013
ChicagoRepêchages de 2002 à 2005 (Keith, Seabrook, Hjalmarsson, Crawford et profondeur)
Signatures de Hossa et Panarin
Sélections de Saad (Anisimov et Dano) et Shaw en 2011, et Teravainen en 2012
DallasÉchanges (Seguin, Sharp, Spezza, Goligoski, Eakin, Janmark-Nylen, Demers, Lehtonen) et signatures (Oduya, Niemi)
Sélection de Nichushkin en 2013
Los AngelesRepêchages de 2003 (Brown) et de 2005 (Kopitar et Quick)
Échanges (Carter, Lucic, Gaborik)
Sélection de Pearson en 2012
Contrairement à ces équipes de tête, le Canadien n'a pas réussi à soit repêcher, soit acquérir par échange un attaquant de concession. Par contre, Washington, Chicago et Los Angeles les ont repêché en finissant dans les bas fonds. Dallas en a volé un des Bruins, qui avaient terminé parmi les derniers, et en ont repêché un en 5e ronde. Dallas est l'exception ici. Ces quatres équipes ont par contre réussit à signer des attaquants d'impact ou à transiger pour eux. Ce n'est pas le cas du Canadien, qui a signé ou acquis des attaquants de profondeur. Ça aurait pu être différent si Thomas Vanek avait signé, mais encore là, il n'est plus aussi bon qu'il l'a déjà été. Pour les défenseurs et le gardien, le Canadien peut se comparer à ces équipes de tête. Il manque peut-être un Ryan McDonagh ou un Markov des bonnes années pour que le top 3 en défensive se compare à celui des Hawks, mais celui du Canadien est tout de même, dans le pire des cas, aussi bon sur papier que celui des Capitals, des Stars et des Kings. Braden Holtby, Corey Crawford et Jonathan Quick sont excellents, mais Carey Price n'a pas à rougir devant eux et sa blessure parait beaucoup (plus qu'elle ne devrait par contre).

Bref, autant pour les repêchages de 2006 à 2010 que pour les autres facteurs, le Canadien est toujours à la recherche d'attaquants de concession et d'impact. Il n'en possède pas assez pour se comparer à ces puissances. Est-ce que Galchenyuk, repêché suite à une année dans les bas fonds pour le Canadien, peut devenir un attaquant de concession? Peut-être, mais rien n'est sûr à l'heure actuelle. Dans le pire des cas, il est (pour moi du moins) et sera un joueur d'impact. En défensive et dans les buts, le Canadien peut se comparer aux meilleures équipes de la ligue.


Ceci relativise l'attaque ordinaire du Canadien depuis quelques saisons, mais n'explique pas la déconfiture actuelle. L'équipe n'est pas aussi mauvaise que ce qu'elle montre présentement, mais il est difficile d'espérer des miracles offensifs d'un tel groupe de joueurs. Aux Michel Therrien et Marc Bergevin de trouver des solutions.

¯¯\/¯¯¯¯¯¯¯¯


NO PAIN NO KANE
avatar
Vallycalogy Kazooie

Messages : 310
Points : 1224
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/04/2015
Age : 23
Localisation : Trois-Rivières

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse de la construction des puissances

Message par Vallycalogy Kazooie le Sam 16 Jan - 18:42

C'est long un peu, mais vous pouvez aller directement à la conclusion.

¯¯\/¯¯¯¯¯¯¯¯


NO PAIN NO KANE
avatar
Vallycalogy Kazooie

Messages : 310
Points : 1224
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/04/2015
Age : 23
Localisation : Trois-Rivières

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

NR7 :: Hockey :: NHL

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum